Pour le bien de la révolution

Albert Minning et Edi Gmür

Couverture d’ouvrage : Pour le bien de la révolution

L’Yverdonnois Albert Minnig et le Zurichois Edi Gmür sont deux des centaines de Suisses volontaires dans les milices espagnoles, en 1936-1937, mais ils sont parmi les rares à y avoir tenu un journal. Soixante-dix ans plus tard, leurs textes sont réédités ici avec une préface et des commentaires permettant de mieux comprendre le contexte et l’importance de ces engagements militants.

Parution :
Maison d’édition : 
Éditeurs :
Genres :
Étiquettes :
Extrait :

Livre disponible pour emprunt

143 pages

Traduction