Frances Moore Lappé et Joseph Collins

Couverture d’ouvrage : L'industrie de la faim : Par-delà le mythe de la pénurie

Le problème de la faim dans le monde s'accompagne d'angoissants paradoxes. Par exemple, au Mali, les exportations d'arachides vers la France ont nettement augmenté au cours des dernières années de sécheresses, tandis que la production vivrière locale baissait de 75 % de 1967 à 1974. Rédigé sous forme de questions et réponses précises, L'industrie de la faim, explore ces paradoxes et fournit chemin faisant un puissant cadre d'analyse et d'action aux lecteurs qui cherchent à éliminer la crise alimentaire mondiale. Les conclusions des auteurs s'appuient sur une recherche importante et sont catégoriques :

- Chaque pays possède les ressources alimentaires nécessaires pour bien nourrir son peuple. C'est l'inégalité d'accès aux moyens de production qui pèse lourdement sur la production et la redistribution de la nourriture.

- Les mêmes forces qui monopolisent la terre, par leur gaspillage et leur inefficacité, freinent la production dans les pays exportateurs et contrôlent étroitement le secteur alimentaire dans les pays importateurs.

- Ceux qui ont faim dans le monde ne sont pas nos ennemis, mais comme nous, sont les victimes du même système économique qui sape leur sécurité alimentaire comme la nôtre.

Parution :
Genres :
Étiquettes :
Extrait :

Livre disponible pour emprunt

589 pages

Traduction